SÉJOUR DE JEÛNE POUR TOUS

PRÉSENTATION

Jeûner est une pratique ancestrale qui n'a plus à faire ces preuves. Elle consiste à cesser volontairement de manger sur une période variable.

Cette pratique a été mise de côté pendant longtemps et revient en force depuis plusieurs dizaines d'années maintenant.

Durant un jeûne, l'organisme qui ne dépense plus 70% de son énergie à la digestion, l'utilise dans le but d'éliminer les toxines, dues au fonctionnement global, ainsi que les déchets exogènes accumulés. Après plusieurs jours, il se produit un phénomène appelé l'autophagie qui consiste à la conversion de cellules endommagées, viciées, dysfonctionnelles et d'en produire de l'énergie !

Elle est pas belle la vie ?

D'où l'intérêt du jeûne prolongé.

Les différents types de jeûne.

En réalité, il n'existe que deux jeûnes.

                                Le jeûne hydrique : 

 

Il s'agit d'un jeûne uniquement à base d'eau. Durant cette période, on ne consomme aucun autre aliment que de l'eau, autrement dit, ni tisane, ni bouillon, ni café ni encore moins d'aliment solide. Cette pratique peut durer plusieurs jours. Ainsi donc, lorsqu'on la pratique en groupe, la pratique est plus aisée. La dynamique du groupe est nourrissante, chaleureuse voire spirituelle. Et la pratiquer en séjour peut s'avérer être un moyen très agréable de se consacrer à soi autour d'activités diverses, tout en étant accompagné.

                                  Le jeûne sec :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette pratique, plus exclusive encore consiste à ne manger ni boire et être un minimum en contact avec l'eau. Le jeûne sec est la pratique de détox la plus puissante qui existe au monde. Attention, ça ne veut pas automatiquement dire que c'est la meilleure pour tout le monde loin de là. En revanche, c'est la pratique qui sollicite le plus nos capacités hormétiques.

La loi de l'hormèse, qui est un des plus grands principes du vivant enseigne :

Tout organisme vivant soumis à un stress intense qui ne dépasse pas sa capacité adaptative, voit l'ensemble de ses fonctions amélioré.

Lorsque l'on soumet son organisme à un stress en se privant de nourriture, cela permet déjà au corps d'améliorer ses fonctions. Lorsqu'en plus à cela nous ajoutons la suppression de l'eau, le stress métabolique est plus intense, l'organisme doit produire de l'eau à base des graisses stockées, et les résultats sont hautement plus puissants.

Au cours du jeûne hydrique,de l'eau qui provient de l'extérieur, de façon exogène circule dans l’organisme. Cette eau constituera le facteur nettoyant le plus important durant cette période. Les cellules fonctionnent au régime minimum et consomme le moins d'énergie possible. En revanche les autres processus se déroulent normalement, avec plus de temps et d'énergie ce qui les rend plus efficace. Les poisons, déchets, toxines, sont éliminés de la cellules et des zones intracellulaires et sont éliminés au travers de l'eau.

Au contraire, durant le jeûne sec, les toxines sont brulées comme dans le propre chambre de combustion. En effet, en l'absence d'eau, chaque cellule produit sa propre réaction thermonucléaire interne. Ainsi, seules les cellules les plus fortes et les plus saines survivent pendant le jeûne sec. Les cellules saines sont alors obligées de se procurer leur propre eau endogène de haute qualité afin d'assurer leur survie. Les cellules saines ne sont donc absolument pas endommagées durant les jeûnes secs. L'ancienne eau "morte" exogène est alors remplacée par de l'eau de haute qualité endogène.

 

Vous l'aurez compris, le jeûne est presque miraculeux, ou au moins merveilleusement bien prévu par la nature.

Néanmoins, il est nécessaire d'apporter un bémol à cela!

On ne pratique pas le jeûne sec sans être bien préparé au jeûne hydrique. On ne se lance pas non plus dans 6 jours de jeûne hydrique sans l'avoir pratiquer d'abord en jeûne intermittent, puis en 24h de JH (jeûne hydrique) puis progressivement davantage.

Il existe également des contre-indications strictes au jeûne sec. Pour les personnes dont l'une au moins de ces maladies est connue, je vous invite à avoir d'abord un suivi en naturopathie et de progresser vers la santé avant de commencer un jeûne doux intermittent.

Contre-indication :

* Hyperthyroïdie

* Maladie endocrinienne

* Insuffisance rénale

* Cirrhose du foie et maladie hépatique

* Trouble de la circulation sanguine (varices, hémorroïdes, troubles sanguin, insuffisance circulatoire)

* Maladie cardiaque

* Tuberculose

* Maigreur

* Femme enceinte ou allaitante

* Enfant de moins de 14 ans et personne de plus de 70 ans.

Alors, vous avez déjà une première expérience dans le jeûne ?

Vous souhaitez améliorer votre santé ? Votre poids, vos douleurs osseuses, musculaires, neuropathiques et autre, vos difficultés digestives, vous faire une nouvelle jeunesse ?

Venez découvrir les effets du jeûne en groupe ! Vous l'avez compris, l’arrêt de l'alimentation est LE levier le plus puissant d'auto-guérison. Profiter de l'émulation d'un groupe qui partage le même rythme rend l'exercice hautement plus facile. Les activités qui parsèmeront votre journée de douceur et de bien-être viendront embellir votre expérience.

Verres à eau
plages-et-criques-du-monde-mademoiselle-

SÉJOUR DE JEÛNE