• NatuRoxane

MA MALADIE, MON DOUDOU, MA ZONE DE CONFORT...

Mis à jour : 17 déc. 2018




Vous avez lu des tas de livres, d’articles, vous avez consulté plusieurs fois des spécialistes, ça vous a fait du bien mais vous n’êtes pas vraiment heureux… Pourquoi, selon vous, d’autres y arrivent et pas vous? ​


Prenez de la hauteur. Ou plutôt, non faisons l'inverse, pour une fois. Recentrez-vous. Fermez les yeux, et observer vos sensations physiques tout au long de cette lecture. Revenez à vos SENS ! Si vous me lisez depuis le début, vous remarquerez que c'est la pierre angulaire.





Et si votre mal-être, vos blessures ou leurs formes d’expressions (maladies chroniques, hyper réactivités, colère, angoisses etc…) étaient, au fond, VOTRE doudou fétiche bien ancré dans votre zone de confort, et que vous emportiez partout, soigneusement avec vous?  ​


Et si au fond, vous l’aimiez ce mal-être ou cette "maladie" ? S’il vous était confortable? S'il vous donnez un rythme, un sens à votre vie? S’il vous donnait de l’importance, d’une manière ou d’une autre, aux yeux des autres? S’il vous permettait de susciter l’intérêt des autres (en bien ou en mal selon vous mais toujours est-il ….)​?

Avez-vous déjà eu l’audace d’y penser ?​ L'honnêteté de le rendre conscient?


Il y a aussi un autre paramètre important. Une personne peut consciemment vouloir améliorer sa santé, et ne pas le vouloir du tout inconsciemment par peur de perdre ce qu'elle a obtenu depuis qu'elle est "malheureuse" ou "malade". ​

Certaines d'entre elles peuvent même donner l'impression de chercher des solutions à droite à gauche, d'en savoir énormément de façon théorique sur les techniques de bien-être, l'alimentation, les pensées positives... Pour guérir ou aller mieux. Elles parlent de leur blessure, leur stress, leur mal-être ou de leur maladie comme si rien ne leur avait échappé de façon théorique, mais qu'elles étaient toujours ouvertes à en apprendre davantage par ce que, disent-elle, "c'est un COMBAT de tous les jours" ! Elles considèrent donc que leur vie est un combat dans lequel on ne fait que survivre, avec plus ou moins de chance au début...​ Elles deviennent même des mentors ou des guides pour d'autres dans la vie de tous les jours, sur les réseaux sociaux etc... ! ​ Mais pourtant, elles sont toujours au même stade au niveau de la pratique!


En effet, certaines personnes utilisent leurs blessures comme des "doudous" qui leur permettent de se trouver des excuses pour réclamer des attentions. Ces peurs ou ces maladies deviennent un outil soi-disant réconfortant, rassurant dans lequel l'individu se réfugie, se trouve des raisons, des justifications à son malheur. Elles font partie intégrante de leur zone de confort.​




Elles peuvent même faire office de levier pour solliciter l'attention et/ou l'affection des autres plus ou moins consciemment... L'attention recherchées finalement est rarement positive dans ces cas-là. Une personne qui traîne sa blessure doudou veut susciter l'empathie, la peine, la pitié, la compassion... Mais pas forcément la sympathie et de l'aide concrête. Lorsqu'on lui donne des clefs, d'une manière ou d'une autre, elle refuse le trousseau... Elle ne le prendra pas parce que, dit-elle, "moi c'est différent, tu ne peux pas te rendre compte...", ou, "j'ai déjà essayé...". Quelques soient les solutions proposées, elles seront rejetées pour "une bonne raison". Vous pouvez lire l'article

" Oui... Mais" pour trouver des informations complémentaires, et sortir de ce rôle de victime ! ​Il n'y a pas plus "malade" que celui qui ne désire pas vraiment aller mieux!

 On finirait presque par y être attaché, les affectionner, les cajoler et les entretenir ces blessures, dites donc!​ Comme si cette maladie représentait l'IDENTITÉ de cette personne!

Jusqu'au jour où l'équilibre entre ce qui est réclamé  par la personne blessée, par ce que, pense-t-elle, " je le mérite, parce que je vais mal, et si tu m'aimes tu peux faire au moins ça pour moi!" et ce qu'elle accepte vraiment, au fond d'elle de recevoir est rompu. La blessure ou maladie Doudou peut devenir un outil de culpabilisation, de chantage affectif. Si l'aidant ne donne pas exactement ce que le malade désire (sans même l'exprimer parfois), alors la blessée au doudou qui pend devient culpabilisante, réclamant à l'autre de l'attention "bien méritée" parce que l'autre "devrait savoir..."!  Elle devient d'une certaine façon dépendante affective ! Cliquez sur le lien pour en savoir davantage!

Un Doudou bien confortable qui maintient et est maintenu dans la zone de confort et qui autorise à ne pas reconnaître ses propres responsabilités dans son bonheur et sa guérison....​




Et si cela changeait ? Et si vous transformiez cet égo par une fierté constructive ? Que vous deveniez Maître de vous-même ? Et si aujourd'hui vous décidiez que vous êtes seul responsable de vos émotions et de votre façon de combler vos besoin et désir? ​



Passons à la pratique libératoire



PRENEZ UN PAPIER ET UN STYLO.


1. Nommer ce doudou : Cher Angoisse / colère / Cancer / Diabète.



2. Remerciez ce Doudou d'avoir été là pour vous ,tout ce temps, que grâce à lui vous avez vécu certaines belles expériences que vous écrivez également, et de belles démonstrations d'affection. Revivez les situations que vous décrivez, de façon SENSORIELLE, observez et laissez ces sensations circuler en vous. Laissez les grandir, prendre de l'ampleur, vous ENVAHIR une bonne fois pour toute. Vous saurez que c'est terminé lorsque ces sensations seront remplacées par une irrésistible envie de pleurer de joie, de rire et de ressentir une sensation de PLÉNITUDE!


3. Faites une liste de toutes les choses que vous avez apprises à travers ce Doudou: sur vous, votre entourage, votre compréhension globale des choses, de la vie...



4. Expliquez-lui pourquoi vous aviez besoin de lui sur votre chemin jusqu'alors. Que vous n'oublierez jamais ce que ce Doudou vous a alors apporté / appris et qu'à la fois, à présent, vous avez de nouvelles clés, vous savez comment vous nourrir d'activités qui vous font du bien et vous construisent.


5. Regardez cette feuille. Comme si c'était une vieille photo de vous, et jeter la à la poubelle. Et maintenant, dites-lui "Merci et Adieu". Sortez la poubelle IMMÉDIATEMENT de chez vous, elle n'a pas sa place.


6. Doudou a terminé sa mission. Vous êtes chaque jour de plus en plus libre. Et votre mémoire négative est remplacée chaque jour davantage de choix positifs.


7. Bravo ! Une nouvelle Version 2.0 de vous vient d'éclore !




Si vous sentez que tout cela vous parle et que vous sentez le besoin d'être guidé rapidement, c'est le moment de sortir de votre zone de confort ! Passez à l'action, contactez-moi!


NRJ | Roxane Jésu Naturopathe.





0 vue
ENCORE 0 JOURS AVANT L'ÉVÉNEMENT
TERRE HAPPY
Que diriez-vous d'un rassemblement d'une CRÉATION A BUT ASSOCIATIVE autour du thème de DÉVELOPPEMENT PERSONNEL réunissant les PRATIQUANTS PROFESSIONNELS OU NON dans une journée d'échange et partage?
Quand
Jun 16, 2018, 10:00 AM – 8:00 PM
Lacanau,
33680 Lacanau, France

Naturopathe Hygionomiste certifiée et membre de la Société EducoSanté

______

Spécialisée en Libération Immédiate des Blocages et Résistances Émotionnelles (L.I.B.R.E)

Tel. : 06.77.28.40.19

Mail: naturopathie@nrj-roxane-jesu.fr

A domicile dans les LANDES, en gironde et à distance dans toute la France.

N° Siret 81968780700027

  • Facebook Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now