• NatuRoxane

REPROGRAMMER VOTRE CERVEAU EN 6 MIN !

Mis à jour : 29 juin 2018

Notre subconscient a une façon très personnelle de recevoir les mots. Chaque mot porte une empreinte vibratoire! Les mots programment notre façon d'appréhender nos actes, notre vision du monde. Il y a des expressions qui portent une fréquence culpabilisatrice, punitive, d'autres qui vont avoir une influence rabaissante, dévalorisante, d'autres encore minimisent nos capacité et créent une possibilité d'échec... Heureusement, il y a des mots dont les fréquences sont très hautes, bénéfiques, apaisantes, voire même guérisseuses !


Si aujourd'hui vous lisez cet article, c'est que vous êtes déjà en partie conscient du POUVOIR DES MOTS, et de votre RESPONSABILITÉ en tant qu'adulte libre de ses choix!


BRAVO!


Étudions cela de plus près, lorsque nous comprenons, il nous est plus facile d'apprendre:


I. L'impact des mots positifs ou négatifs sur l'ensemble de notre organisme.

II. "Il faut que je..."

III. "Je dois..."

IV. "Je vais essayer de ..."

V. Le Tu-qui-Tue.

VI. Le JEU du JE




I. L'impact des mots positifs ou négatifs sur l'ensemble de notre organisme.



Les mots POSITIFS:


Lorsque l'on utilise des mots dont la résonance est positive, comme "AMOUR", "JOIE", "HARMONIE", "BIENVEILLANCE", "PAIX", "SÉRÉNITÉ", il se produit un champ magnétique qui traverse le lobe frontal ! Ce qui est merveilleux, puisqu'il s'agit de la zone du cerveau responsable de la motivation, du raisonnement cognitif, de la mémoire, de la créativité, de la prise de décision, et nous propulse dans l'action ! GÉNIAL !


Les mots NÉGATIFS:


A l'inverse, lorsque nous employons des mots négatifs, comme "PEUR", "FAIBLE", "STRESS" , "FAUTE", "CULPABILITÉ", "DOUTE" il se produit cette fois une augmentation de l'activité des centres de la peur dans notre cerveau, je vous le donne en mille, le reptilien, bien sur ! Ce genre de mots, ou de concepts négatifs, crée en lui une insécurité, un stress.

On tire le signal d'alarme qui active le "mode survie" et c'est la panique à bord! On assiste alors à la sécrétion, plus ou moins importante, d'hormones et neurotransmetteurs liés au stress qui nous inondent! L'imaginaire et le réel, le passé, le présent et le futur génèrent tous des réponse physiologiques identiques, le cerveau n'étant pas capable d'en faire la différence! La production de ces neurotransmetteurs inhibe les processus de logique et de raisonnement, qui ne sont pas prioritaires à la survie ! Non seulement on a vraiment un sentiment d'insécurité à cause des mots, mais en plus on est incapable d'agir avec raison ! 'Manquait plus qu'ça...!




AMOUR HARMONIE BIENVEILLANCE PAIX JOIE

Bon, ok ! Et en pratique, ça donne quoi, au juste ? Prenons des exemples, et décortiquons-les !


II. "Il faut que je..."



***Que provoque en vous un " Il faut que je..." ? Dans cette expression il y a une notion de faute ! Si "il faut que je", alors je suis déjà coupable, puisque je ne l'ai pas encore mis en action, je me néglige donc et me punis d'emblée en endossant le lourd poids de ma culpabilité...!​


Nous entendons cet ensemble de mot tout au long de la journée, pour diverses raisons. Notre cerveau l'a adopté à force de l'entendre. Nous l'avons appris, mais nous pouvons désapprendre ! Le cerveau n'est ni plus ni moins qu'un système informatique, avec des programmes que l'on peut mettre à jour, effacer, remplacer, à notre guise !


Et si l'on changeait alors cet ordre que l'on s'assène, par un inducteur de possibilités comme "j'ai la chance de...", "je peux...", "j'ai choisi de..." ou encore, "j'ai l'opportunité de..." ? Vous sentez la différence de dynamique ? On peut également le remplacer par un inducteur d'envie comme "j'ai envie de...", "je veux...", "je suis capable de...", "je suis motivé à..." ! Vous sentez l'effet libérateur circuler en vous ? ​


Ainsi, même l'expression "ce n'est pas de ta faute" induit néanmoins la notion de l'existence d'une faute  à distribuer à quelqu'un, une punition qui flotte en attendant son attribution !  ​Un " je comprends ce qui t'a amené à faire cela" peut être une alternative positive qui rend léger la situation, et qui permet une volonté d'action et de changement !



III. "Je dois..."


Maintenant que vous avez compris la portée des mots...:


Que vous provoque un " je dois..."? Il est sage dans un premier temps de s'interroger sur l'origine de cette obligation ! La juxtaposition de ces deux mots nous minimise, nous affaibli, nous rabaisse à être un exécutant sous le joug de quelqu'un, ou quelque chose d'extérieur ! ​

Le remplacer par un "je vais...", "je préfère...", 'je choisi...", "je souhaite...", "je désire..." Induisent plutôt une notion de choix personnel compte tenu des possibilités qui s'offraient à nous, de responsabilité prise de façon autonome, en conscience, qui donne de l'élan! ​

IV. "Je vais essayer de ..."


*** Le verbe "essayer" également ouvre une porte à l'échec, à la possibilité de "rater". Cela pourrait à première vue être associé au fait de relever un défis pourtant le côté prudent voire douteux de ce verbe donne peu de chance à la réussite. ​

On peut néanmoins le remplacer par le mot "tester", ou "expériencer*" qui constitue un engagement positif et qui donne la motivation d'être curieux, d'envie de passer à l'action ! ​

Autrement, un efficace "je me prépare / m'organise dès maintenant à..." est merveilleux et nous fait entrevoir, immédiatement, plusieurs chemins de possibilités !

*(si! si ! Mot nouveau que j'apprécie, qui se distingue du mot "expérimenter" dans lequel figure une notion de jugement du résultat, qui n'a pas lieu dans le simple fait de vivre concrètement une expérience).






V. Le Tu-qui-Tue


Il y a autre chose ! Lorsqu'une personne culpabilise, et stresse, nous l'avons vu, elle n'est pas vraiment en mesure d'avoir un comportement raisonné, et adéquat. Si la personne se sent en insécurité, en danger, il se peut fort bien qu'elle ne sache plus que faire de cette énergie et vous la balance comme une patate chaude ! Elle vous sert cela en entrée, sur un lit de reproches à la sauce "c'est de ta faute", "tu aurais pu m'aider", ou de "tu pouvais au moins faire cela". Le plat principal n'a plus aucun lien avec l'origine de l'émotion qui a déclenché tout cela, et le dessert ressemble à un pain perdu ! Du coup l'énergie est partagée, et la personne qui en était à l'origine (qui joue le rôle d'émetteur) se sent plus légère et l'autre plus lourde (le récepteur ou réceptacle!) !


Ah bon ?! Cela vous rappelle quelque chose?! Rassurez-vous, on en a tous subit les frais et on l'a tous également fait ! Finalement, le "tu-qui-tue" n'arrive même plus dès lors que l'on accueille la vie comme une succession de choix dans laquelle nous sommes le HÉRO PRINCIPAL! Dès lors que l'on reconnaît notre responsabilité en toute chose, en excluant totalement la notion culpabilité de notre vie, alors la vie se présente à nous comme un enchaînement de challenges personnels! Elle se présente comme un JEU, dans lequel JE "level up", j'acquiers des "nouvelles compétences", JE "gagne des niveaux" (de conscience également...) !


VI. Le JEU du JE


Dès lors, plutôt que de chercher un responsable, parler de soi et de ses émotions en employant le "JE", est beaucoup plus léger pour chacun ! L'échange est donc ouvert, et on assiste alors à une communication constructive et bienveillante! Cela donne des phrases du genre "j'aimerais aujourd'hui que tu m'aides à ..., cela me soulagerait grandement, et ainsi je pourrais...pour toi/avec toi" ! Mais cela n'est qu'un exemple !


Nous avons tous parfois des émotions négatives, selon nos croyances, nos blessures non conscientisées et non guéries, mais plus nous faisons le choix de nous rendre responsable de nos émotions, de nous les approprier, et de ne pas éparpiller nos énergies chez les autres, plus nous sommes HEUREUX et FIER !

L'avantage c'est que, plus vous faites le choix d'utiliser un vocabulaire positif, et plus vous renforcer ces liens neuronaux précisément. C'est-à-dire que votre cerveau prendra l'habitude d'avoir une perception POSITIVE des gens, des choses, des évènements que vous rencontrerez. Vous recevrez tout, de la vie, comme un PRÉSENT, que VOUS vous êtes offert!


Vous activerez d'autant plus le lobe temporal, siège de la motivation notamment, nous l'avons vu, qui vous pousse à agir avec enthousiasme, accompagné d'un bon raisonnement! Ainsi, vous rentrerez dans un cercle vertueux, qui non seulement vous profitera, mais qui en plus sera utile au sens collectif ! Vous verrez l'autre comme une extension de vous, un miroir, voire même, un jour, comme une partie de vous ! Nous ne sommes qu'un ! Commencez vous-même à respecter vos valeurs!


Alors, peut-être pourriez vous faire l'expérience de vous amuser à changer de vocabulaire, tout en vivant l'émotion positive sincèrement ? Peut-être serait-ce votre plus beau cadeau !? Qu'en pensez-vous ?


Vous voulez introduire ces connaissances théoriques profondément dans votre cerveau et voulez être guidé !? Passez à l'action ! Contactez-moi ici !


Prenons ensemble soin de vous, de vos sens, de vos émotions, de vos pensées....Bref de votre être à tous les niveaux !


NRJ - Roxane Jésu


248 vues
ENCORE 0 JOURS AVANT L'ÉVÉNEMENT
TERRE HAPPY
Que diriez-vous d'un rassemblement d'une CRÉATION A BUT ASSOCIATIVE autour du thème de DÉVELOPPEMENT PERSONNEL réunissant les PRATIQUANTS PROFESSIONNELS OU NON dans une journée d'échange et partage?
Quand
Jun 16, 2018, 10:00 AM – 8:00 PM
Lacanau,
33680 Lacanau, France

Naturopathe Hygionomiste certifiée et membre de la Société EducoSanté

______

Spécialisée en Libération Immédiate des Blocages et Résistances Émotionnelles (L.I.B.R.E)

Tel. : 06.77.28.40.19

Mail: naturopathie@nrj-roxane-jesu.fr

A domicile dans les LANDES, en gironde et à distance dans toute la France.

N° Siret 81968780700027

  • Facebook Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now