Le bouillon d'os et ses bienfaits merveilleux

Mis à jour : avr. 14

Le bouillon d'os est utilisé depuis des millénaires dans le monde entier. Intuitivement, nos ancêtres donnaient du bouillon d'os aux malades. Et c'était une brillante idée!


Aujourd'hui, la science vient à prouver seulement ce qu'intuitivement on savait déjà.


Vous allez trouver ici la meilleure recette, basée sur des faits scientifiques afin de garantir au mieux votre santé !






Quels sont, selon la science, les intérêts de consommer du bouillon d'os maison ?


Cette merveilleuse "soupe de grand-mère" est, en premier lieu tout bonnement délicieuse! Sa saveur diffère à chaque fois ! Et le plus gros avantage que l'on a à en consommer tous les jours, c'est sa richesse minérale !



Mais pour atteindre une telle richesse, il y a des règles simples à suivre !


  1. Choisir des os d'animaux nourrit à l'herbe.

  2. Ajouter des légumes.

  3. Ajouter du vinaigre de cidre bio

  4. Prendre un soin tout particulier pour la cuisson et la température.


Les méta analyses à ce sujet sont formelles! Lorsque ces paramètres sont respectés, nous avons donc un bouillon d'une grande qualité nutritionnelle!


Il y a seulement dix ans, l'effet réparateur du bouillon d'os a été scientifiquement évalué. Par exemple, on a constaté que l'effet curatif généralement admis de la soupe au poulet contre une infection symptomatique des voies respiratoires supérieures découlait d'une augmentation de la vitesse du mucus nasal ou de son léger effet anti-inflammatoire. Plus récemment, le bouillon d'os a été de plus en plus recommandé dans le cadre de l'alimentation des patients atteints du syndrome intestinal et psychologique (GAPS), tels que ceux atteints d'autisme et de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH).


Dans certaines cultures asiatiques, la consommation de soupe à base de poulet ou d'autres os trempés dans du vinaigre a été traditionnellement prescrite pour l'enrichissement en calcium ou en fer, en particulier pendant la grossesse et les périodes post-partum.


Mais allons regarder de plus près ce que contient ce fameux élixir de jouvence!


Dans les os, qu'il est nettement préférable de faire couper dans la longueur soit dit en passant, vous trouverez le calcium, le phosphore, le sodium, le magnésium, le potassium, le soufre et le silicium.


De la moelle osseuse sont extraits d'excellentes quantités de vitamine A, de vitamine K, d’oméga 3, des oméga-6 et des minéraux tels que le fer, le zinc, le sélénium et le manganèse.


Depuis les cartilages, ou les tissus conjonctifs, nous profitons de glucosamine, chondroïtine, du collagène et de la glutamine ! Nous allons voir à quoi tout cela peut bien nous servir !


La glycine :


  • Selon des études scientifiques, la glycine est d'une aide précieuse, à hauteur de 3g/ soir à l'endormissement.

  • Elle permet de renforcer les capacités musculaires et augmenter le volume musculaire et notamment chez les personnes âgées.

  • La glycine stimule les hormones de croissances ce qui induirait une meilleure condition physique, une meilleure gestion du stress, un niveau amélioré de concentration et d'attention

  • La glycine améliore la capacité de cicatrisation de tous les tissus conjonctifs (peau, muqueuse intestinale, tissus autour des organes, les cartilages etc...)

  • Aiderait considérablement pour les douleurs liées à l'arthrose, et donc évidemment à ce qui se rapproche de la décalcification osseuse.

  • La glycine peut aider à sécréter l’acide gastrique qui contribue à réduire l’incidence de reflux gastrique et d’indigestion. (hypochlorhydrie)

  • Enfin, la glycine pourrait améliorer la sensibilité à l’insuline et ainsi, diminuer le stockage de la graisse au niveau abdominal.



Le collagène


  • Le collagène est une protéine structurale. Elle est pour ainsi dire la plus présente dans notre organisme. On la trouve en effet à un ration d'environ 30% de la totalité des protéines de notre corps, c'est vous dire son niveau d'importance !

  • Elle permet une élasticité des tissus comme la peau, les cheveux et les ongles ce qui leur confère un bien meilleur aspect.

  • Des chercheurs viennent en effet de découvrir que le collagène chez des femmes âgées de 25 à 50 ans améliorait la texture de la peau et réduirait « l’effet peau d’orange de 11% ».

  • Le collagène est le nutriment nécessaire à toute personne ayant des douleurs liées à l'arthrose, l'arthrite ou autres problèmes articulaires ou troubles tendineux.

  • Niveau stomacal, il permet d'obtenir les quantités adéquates d’acide gastrique, conduisant à une meilleure digestion (hypochlorhydrie).

  • Le collagène favorise une muqueuse de l’estomac en bonne santé.

  • Le collagène permet une bonne reconstruction cellulaire dont l'organisme à besoin en permanence avec son système de division cellulaire.


Glutamine


  • Il s'agit là d'un acide aminé qui contribue à la restructuration de la muqueuse intestinale. Ce qui veut dire qu'il aide à produire les tissus nécessaires à une bonne barrière intestinale et empêche sa porosité. La porosité intestinale conduit à la circulation de protéines et autres substances qui n'y sont pas destinées, à travers la veine cave. Cela sur-sollicite le système immunitaire qui commence à détruire peu à peu toutes les particules ressemblants aux intruses. Ainsi donc nous avons affaire à des maladies auto immunes. Les maladie auto-immunes sont le résultat d'un système immunitaire qui tente d'éliminer tout ce qui ressemble à ce qu'il a rencontré au mauvais endroit, comme des protéines. C'est le cas du diabète de type 1. Je vous invite a lire "qu'est ce que le gluten?" qui traite du sujet et notamment à la fin de l'article.

  • Excellent pour renverser les problème liés à la maladie auto immune dite cœliaque ! Encore une maladie qui fait l'objet d'un manque de tri du système immunitaire des protéines qui se ressemblent à un ou deux acides aminés près!


meilleure source de collagène bouillon d'os

Bref, vous l'aurez donc compris, le bouillon d'os est un secret de jouvence qu'il faut partager sans modération !



Et si on passait à la recette ?


Ingrédients:


  • 4l d'eau

  • Des os à moelle de bœuf de pâture gracieusement donné par un boucher.

  • Ou la carcasse de volaille

  • 2 Cuillères à soupe de vinaigre de cidre bio

  • Carottes, poireau, oignon, ail, navet, céleri ...

  • Herbes aromatiques (bouquet garni, persil herbes de Provence)

  • Sel de l’Himalaya, poivre, curcuma, gingembre.


Préparation:

  1. Installer confortablement notre chère carcasse ou nos os à moelle fendus dans la longueur (pour plus de surface de contact) dans le fond d'une marmite.

  2. Ajouter l'eau, le sel et le vinaigre, les épices, les légumes coupés très grossièrement et autres condiments à votre convenance.

  3. Laisser à couvert à feu le plus doux possible afin d'atteindre le frémissement mais jamais l'ébullition !

  4. Laisser frémir au minimum 12h jusqu'à 24h en remuant régulièrement.

  5. N'hésitez pas à couper le feu si on a dépassé le stade du frémissement, ça sera suffisamment chaud pour faire son travail ! Puis reprenez la cuisson au bout de quelques minutes / heure. (S'il est tard le soir, je le coupe et remets au petit matin).

  6. Retirer du feu et le passer au sac de lait ou au chinois ou à la passoire pour n'en conserver que le jus (le reste étant dénutri je vous déconseille de le consommer, vous allez devoir donner de l'énergie pour l’éliminer ce n'est pas le but !)

  7. Laisser refroidir.

  8. Conserver une bouteille au frigo pendant maximum 5 jours, puis le reste au congèle à sortir au compte goutte !





Nota !


Ce tableau nous informe au sujet des quantités totales rejetées pour chaque métal à différents moments d'échantillonnage entre les bouillons acidifiés et non acidifiés. Les nombres indiqués sont des mesures en triple et les barres d'erreur sont des écarts-types. L'astérisque indique une différence statistiquement significative ( p <0,05, test t apparié) entre les deux bouillons.



Vous comprenez l'importance du vinaigre dans l'extraction des minéraux ?!




Pour les légumes, les études sont assez incohérentes mais indiquent néanmoins que la concentration de calcium dans un bouillon à base de cote de bœuf et de divers légumes (mijotée pendant 24 h, pH = 4,48) était environ 26 fois supérieure à celle d'un bouillon sans légumes (pH = 7,06) !

Vous savez ce qu'il vous reste à faire !





Je vous souhaite un bon appétit et une bonne richesse nutritionnelle !





Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à commenter ! Vous pouvez également cliquer sur le logo juste dessous pour trouver mes coordonnées ;)





660 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Aucun événement à venir pour le moment